Voir les archives

Les verdi 31 et 43 en Gironde

Une intervention de très grande ampleur… Les verdi 31 et 43 en Gironde !



Alors qu'il est déployé depuis un mois à Lézignan, dans le Languedoc-Roussillon, soumis à une grave sécheresse, le Détachement d'Intervention Retardant (DIR) de l'UIISC 7 a été déclenché pour une intervention en appui des sapeurs-pompiers de la Gironde (33). En effet, face à l'ampleur du sinistre se développant à proximité immédiate de la ville de Bordeaux, le SDIS 33 a demandé les moyens spécifiques des sapeurs-sauveteurs de Brignoles.

Le 25 juillet, dans la soirée, le DIR Languedoc prend la route en direction de Saint-Jean-d'Illac, dont les massifs forestiers sont ravagés par un incendie « historique ». Composé de la Section Lourde Verdi 31 et du Groupe Appui Verdi 43, le détachement arrive dans la nuit. A 01h30, le Commandant des Opérations de Secours l'engage en protection des habitations menacées sur la commune de Pessac.

La section V31 réalise, de nuit, la pose de produit retardant entre le front Sud du feu et les lotissements évacués de leurs habitants face au danger. 500 mètres de lisière sont ainsi protégés avant le lever du jour.

Le Groupe Appui, équipé de son Bulldozer, est engagé au Nord du feu afin de séparer le feu de la forêt indemne. En parfaite coordination avec le Bulldozer du SDIS 33, les Verdi 43 traiteront ainsi plus de 5 km de lisières. Cet outil puissant a encore fait la preuve de son utilité majeure dans l'environnement particulièrement exigeant des Landes de Gascogne.

Jusqu'au 28 juillet, la section Verdi 31 a lutté contre de reprises de feu parfois d'une grande violence et attisées par un vent défavorable. Ce feu aux enjeux extrêmement préoccupants et aux dimensions hors normes, plus de 560 hectares et 20 km de front de feu, a demandé la mise en œuvre de moyens venus de toute la France. La coordination menée par le SDIS 33 a permis la parfaite intégration des moyens présents et une optimisation du travail mené main dans la main par les sapeurs-pompiers et les sapeurs-sauveteurs des Formations Militaires de la Sécurité Civile. Les 50 militaires du DIR-Appui de l'UIISC7 (Brignoles) étaient accompagnés dans cette mission de 23 de leurs camarades de l'UIISC1 (Nogent le Rotrou) constituant une section de pionniers.

De retour à Lézignan le 29 juillet, les « Verdi » sont prêts à faire face à tout nouvel incendie durant cet été 2015 décidément brûlant… CNE MICHAUT


Le 30/07/2015
Retour en haut de page
Les VERDI 11 au contact !

Les VERDI 11 au contact !



Lundi 13 juillet 2015, la chaleur et une forte tramontane font basculer le département de l'Aude (11) en risque Très Sévère. De nombreux départs de feux sont signalés. En alerte, le Détachement d'Intervention Retardant (DIR) de l'UIISC 7, fort de sa connaissance du terrain, se positionne aux abords des zones à risque.

Une épaisse colonne de fumée s'élève au Nord-Ouest de Carcassonne sur la commune de MOUSSOULENS. Le signal est donné !

La section Verdi 11 prend le départ et rejoint les lieux du sinistre. Engagée aux côtés de nos camarades pompiers de l'Aude, elle jalonne d'abord le flanc gauche avant d'être engagée sur l'avant droit du feu, très virulent et nouvelle priorité du Commandant des Opérations de Secours.

Avec le concours des moyens aériens ( 1 DASH 8 , 2 TRACKERS, 3 CANADAIRS, 1 BEECH et DRAGON 66) et des équipes de brûlage tactique du SDIS 11, le feu est limité à une superficie de 30 Ha. En 2006, sur la même zone, plus de 100 ha avaient été détruits par les flammes.

Le lendemain, dans les rues de Carcassone, la population, nombreuse, applaudissait le défilé motorisé de nos sapeurs-sauveteurs.

Saluons encore la parfaite synergie, fruit d'années de collaboration, entre le SDIS 11 et le DIR de l'UIISC 7.



Le 20/07/2015
Retour en haut de page
RETOUR NEPAL

DETACHEMENT TRAITEMENT DE L'EAU NEPAL



Mission Népal, du 27 avril 2015 au 20 mai 2015.

Le dimanche 26 avril 2015 à l’aube, l’Élément de Reconnaissance et d’Évaluation (ERE) quittait la base aéronavale d’Hyères pour Kathmandou via Paris. 24 h après c’était le Détachement Traitement de l’Eau qui embarquait dans le Dash 74 direction Roissy Charles de Gaulle afin d’embarquer dans un Airbus A340 affrétait par le Ministère des Affaires Étrangère destination la capitale Népalaise via Abu Dhabi.

Après un voyage de 56 h plein de rebondissements, nous avons enfin touché le tarmac de Kathmandou le 30 avril 2015 au petit matin. À l’aéroport nous avons été pris en charge par l’ERE sur place depuis 2 jours et dirigé vers l’ « Alliance Française de Kathmandou », site qui allait devenir notre camp de base.

Le lendemain, 01 mai 2015 les 70m3 (19 tonnes) de fret arrivaient par iliouchine avec deux de nos camarades.

La mission pouvait commencer, déchargement du fret, montage de camp de base, installation des machines de production, début des analyses tout cela nous a pris 2 jours.

Le mardi 05 mai 2015, le site fût inauguré par Mme BASSEREAU ambassadrice de France au Népal. L’eau pouvait enfin être distribuée après la validation des analyses micro-biologiques par le médecin du détachement.

Dés ce jour, la production quotidienne de 25 000l était dispensée soit au niveau des rampes de distributions, soit par berlingots d’un litre.

Pour cela différents sites avaient été référencés : village de Khokana, de Bungamati, de Baktapur, de Sankhu ainsi que le camp de réfugier de Kathmandou. Celui-ci se situait dans le parc de tundhikel en plein centre-ville, sans oublié les écoles de la capitale et de sa périphérie.

La population locale très chaleureuse à notre contact a accueille avec joie la « drinking water made in France ». De plus, les Népalais qui parlaient français se sont portés spontanément volontaire en tant que traducteur pour nous aider dans nos démarches de distributions au niveau des villages. Un grand merci à eux.

Au total se sont 300 000 l et 80 000 berlingots qui ont été distribués aux sinistrés népalais.

Le DTE se composait de différents modules qui ont permis la réussite de cette mission. 6 personnels au poste de commandement dont le Commandant JEAN chef du détachement, 6 personnels à la production de l’eau, 2 personnels à l’analyse, 14 personnels à la distribution, 1 cuisinier, 2 mécaniciens, 3 personnels au soutien médical soit un total de 34 personnes. L’ERE quant à lui, se composait de 6 personnes.

À notre départ, la vie avait repris et la plupart des réseaux d’eau et d’électricité étaient rétablit.



Le 02/06/2015
Retour en haut de page
Mission Népal

Détachement Traitement de l'Eau au NEPAL



Mardi 5 mai 2015à l'Alliance Française de Katmandou, a eu lieu l'inauguration du site de traitement de l'eau en présence de différentes autorités locales et présidée par Madame Martine BASSEREAU ambassadrice de France au Népal.

Le détachement a produit 17 000 litres en berlingots et en bâches sur véhicule au profit de la population Népalaise et plus particulièrement à Katmandou et sa périphérie.

Egalement, sur le site de production, des rampes de distribution d'eau potable sont mises à la disposition de la population dans le créneau horaire de 8 h 30 à 10 h 00. Au regard de la demande et de la satisfaction des habitants de proximité à se ravitailler en eau potable, la distribution sera dorénavent possible de 9 h 00 à 17 h 30 sans interruption.

Les reconnaissances continuent dans d'autres villages afin de localiser la demande.

Le moral des sapeurs sauveteurs de Brignoles est excellent.

Plus de photos sur le facebook du régiment voici le lien :
https://www.facebook.com/pages/UIISC-7/889299834435149



Le 02/06/2015
Retour en haut de page
ESCRIM

ESCRIM II 2015



L'Elèment de la Sécurité Civile Rapide d'Intervention Médical prend ses quartiers au pied du "Pont du Gard" du 20 au 24 avril 2015.

C'est l’hôpital de campagne projetable de la Sécurité Civile française. Aérotransportable, il intervient dans le cadre des missions internationales de secours d’urgence à la suite de catastrophes naturelles, technologiques ou sociales.





Cet exerice effectué dans le Gard, doit permettre à l'ensemble des acteurs impliqués dans le montage et la mise en oeuvre de l'ESCRIM de s'entraîner à son déploiement et de valider une nouvelle fois l'ESCRIM II sous tous ses aspects.

De plus, il est jumelé avec le congrés secours santé 2015, qui sont les journées scientifiques européennes du service médical sapeurs-pompiers de France.

Ces journées, organisées sous l'égide de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers (FNSPF), ont pour but la formation continue de toutes les composantes des services de santé et de secours médicaux.

Pour cette session, le thème retenu est "Secours en situation d'exception".



Le 21/04/2015
Retour en haut de page
EXERCICE AVEC LE DRAGON 131

EXERCICE AVEC LE DRAGON 131



Après avoir été formés en sauvetage aquatique niveau 1, les sapeurs-sauveteurs passent le module "Eau Vive".

Une fois, ce module acquis, il faut parfaire la formation avec une instruction sur l'hélitreuillage à bord des EC 145 de la sécurité civile communément appelés "DRAGON".

La particularité de l’EC 145 en vol (accessibilité, influence des déplacements dans la soute,vitesse et longueur du treuil) nécessite un apprentissage et un strict respect des consignes de sécurité.

Nous ne pouvons donc laisser place au manque de compétence ou à l’improvisation.





C’est pourquoi les équipiers reçoivent, sous la responsabilité des chefs de bases d’hélicoptères, une formation technico-opérationnelle qui les rend aptes à faire partie intégrante de l’équipage.

Et, ils doivent maintenir leur compétence par un entraînement régulier.





Le 15/04/2015
Retour en haut de page

Voir les archives